Un panneau solaire

Du silicone au ruban, ou comment réinventer la fabrication de panneaux solaires

La recherche constante de l’optimisation des processus et des produits a conduit une entreprise suédoise non seulement à se tourner vers la solution ACXplus de tesa, mais également à une « révolution conceptuelle », de la colle liquide aux rubans adhésifs à double face.



Du silicone au ruban

L’entreprise suédoise Värmebaronen (en français « Les Barons de la chaleur ») fabrique des produits pour des systèmes de chauffage fonctionnant au bois, aux granulés et à l’énergie solaire. Depuis 2009, la gamme de produits de cette entreprises de 70 salariés inclut également les panneaux solaires K2, dont l’entreprise a acquis le droit de production la même année. Certes, les panneaux K2 fonctionnent très bien, mais l’équipe de Värmebaronen vise l’amélioration constante de ses produits.

panneau_solaire_1
Pour appliquer facilement ACXplus sans former de bulles d’air, tesa a développé un applicateur de ruban sur mesure pour Värmebaronen.

En résumé, un panneau solaire est une boîte fermée pleine de canalisations. Le couvercle est constitué d’un plateau de verre et la boîte doit rester hermétiquement fermée. Les panneaux solaires s’installent à l’extérieur, sur les toits. Ils sont donc exposés à des conditions très rudes, telles que le vent et la météo. Les vents peuvent atteindre des vitesses très élevées et le verre doit pouvoir résister à des forces pouvant aller jusqu’à 1000 N par mètre carré. Dans le module solaire K2 d’origine, le verre était collé aux profils d’aluminium de la boîte à l’aide d’une colle silicone forte. Cette solution était étanche, mais il fallait attendre plus d’une journée pour que la colle sèche complètement. Pendant ce temps, impossible de déplacer les panneaux solaires.

Cette durée de séchage rallongeait les travaux de construction et provoquait des engorgements de la production. Fredrik Karlsson, l’inventeur du panneau solaire K2, a voulu changer cet état de fait. Il a eu l’idée de fixer le verre à l’aide de ruban, afin de pouvoir déplacer le collecteur durant le séchage, dans un premier temps comme simple mesure complémentaire. Par la suite, il a créé un nouveau profil d’aluminium destiné à un ruban adhésif plus large, puis a exploré la piste d’un ruban capable de fixer définitivement le verre.

« Nous avons envoyé des demandes aux principaux fournisseurs de rubans et avons finalement opté pour tesa car l’entreprise a répondu rapidement et nous a envoyé deux employés très expérimentés. Sans compter que tesa est positionnée sur le marché de l’industrie solaire depuis des années. Après une série de calculs, de mesures et de tests, nous étions sûrs de pouvoir appliquer la solution du ruban pour obtenir le changement de processus visé », a déclaré Frederik Karlsson avec satisfaction.

En savoir plus
panneau_solaire2
Le panneau de verre solaire intègre le solide ruban tesa® ACXplus.

Nous avons choisi tesa® ACXplus – un ruban qui tient parfaitement en place, même dans les conditions météorologiques susmentionnées. Cerise sur le gâteau : le passage au ruban adhésif double face a considérablement simplifié et accéléré tout le processus de production de Värmebaronen.
Frederik Karlsson tire les conclusions suivantes : « Ce projet nous a montré les nombreuses possibilités offertes par le ruban. Nous allons certainement l’envisager pour d’autres produits à l’avenir. »